AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You've got a message

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Casey Llewellyn


MessageSujet: You've got a message   Mer 16 Avr 2014 - 18:59

La journée avait été rude. Il y avait beaucoup de travail sur le port. Pire, le temps avait été exécrable, et il était rentré chez lui ruisselant, son imperméable inutile au possible tant l’eau avait imprégné tous ses vêtements. Il n’y avait personne chez lui. Ils étaient tous partis en vacances pour assister à la représentation de danse de Zara, à quelques centaines de kilomètres d’ici, et il était resté ici, parce que ça tombait dans la mauvaise période. Pire encore, Caitlyn avait refusé d’amener Connor avec eux, et le petit était donc dans les mains expertes de Jake qui avait dû l’emmener faire un tour dans le parc pour lui dégourdir les jambes. Ca lui laissait le temps de prendre sa douche et de voir si elle était connectée. Jordan. Il ne pensait qu’à elle. Ca en devenait obsessionnel : il rêvait d’elle au travail, il pensait à elle à n’importe quel moment de la journée, il ne songeait qu’à la retrouver, et les mois paraissaient de plus en plus longs. C’était insupportable de devoir aimer à distance. Il aurait voulu lui dire la vérité sur sa situation ; il aurait voulu être honnête et lui expliquer que s’il s’était inventé une vie, c’est parce qu’il avait eu peur de la décevoir. Mais Jake lui répétait inlassablement de faire un choix : s’il comptait lui dire la vérité, alors il fallait être prêt à faire de la peine à Caitlyn et lui révéler son infidélité. S’il préférait poursuivre ainsi, alors il n’y avait pas de raison qu’il dise la vérité à l’élue de son cœur. Il avait un raisonnement logique, au fond le moindre mauvais coup lui serait fatal, il pourrait tout perdre. Ca le travaillait, et ça commençait à obstruer son esprit. Il fallait pourtant qu’il lui parle. Il prit une douche en un temps record, et vint bien vite s’installer devant son ordinateur portable. Mais il prit soin de se placer dans une pièce différente de la maison, parce qu’il n’aurait pas dû se trouver chez lui, mais chez Jake pour que tout soit parfait. Alors, il avait déjà préparé un nouveau mensonge : il dirait que ses parents étaient partis en voyage et qu’il gardait la maison pour nourrir les chats. C’était bancal, mais il n’aurait normalement pas à épiloguer.

Il lança Skype, l’attente lui paraissait interminable. Il détestait attendre lorsqu’il s’agissait d’elle. Et puis, la fenêtre apparut et il vit alors que Jordan était en ligne. Machinalement, il double-cliqua sur son nom et commença la conversation :
 
Casey dit : Si tu savais à quel point je suis content de te trouver là…
Casey dit : Tu me manques tellement ! Quand est-ce qu’on se voit ?


Et puis comme à son habitude, il attendit, impatient de voir la fenêtre s’animer.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, and I'm wondering what you're dreaming, wondering if it's me you're seeing. Then I kiss your eyes and thank God we're together and I just wanna stay with you in this moment forever, forever and ever. I don't wanna close my eyes, I don't wanna fall asleep cause I'd miss you, baby, and I don't wanna miss a thing. 'Cause even when I dream of you, the sweetest dream would never do, I'd still miss you, baby, and I don't wanna miss a thing.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jordan Mallory


MessageSujet: Re: You've got a message   Mer 16 Avr 2014 - 20:55

Jordan, elle est distraite. Jordan, elle a les pensées qui trainent. Jordan, elle n’a jamais été plus amoureuse. Le travail, c’est sans importance. Ce type avec qui elle doit jouer le petit couple parfait, il n’est rien, il n’est personne. Assise devant son bureau, elle essaye depuis des heures de rédiger un discours pour une occasion futile. Elle regarde la page terriblement blanche qui ne se remplit pas, jamais. La luminosité de l’écran lui brûle les yeux alors qu’elle se demande ce qu’il peut bien faire. Elle le devine, elle l’imagine. Elle soupire pourtant avant de regarder par le fenêtre, soudainement subjuguée par la soirée qui commence peu à peu à tomber. Un peu de toutes les couleurs dans ce ciel qu’elle admire et qui la ramène toujours à lui. Elle se dit que, à vol d’oiseau, il ne lui faudrait que quelques battements d'ailes pour le rejoindre. Casey. Sur la page blanche, elle écrit son nom. Et elle voudrait y faire des cœurs, comme une adolescente toujours plus amoureuse. Elle voudrait tellement qu’il soit là, qu’il la serre dans ses bras, qu’il lui susurre sans arrêt qu’il l’aime et qu’il ne la quittera pas. Elle garde en mémoire chacun de leurs moments partagés, mais ça ne lui suffit pas, plus. Ce n’est jamais suffisant. Jordan, elle finit par lâcher son ordinateur pour aller se faire un truc à becter et puis, surtout, pour s’ouvrir une bouteille de vin qui lui fera oublier. Elle n’avale que deux bouchers de son assiette, écœurée à l’idée de pouvoir prendre du poids jusqu’à la prochaine fois. Elle se sert alors un verre de vin qu’elle boit trop vite, et un second et un troisième avant de prendre une douche et de se mettre en pyjama. L’eau la revigore et elle se dit qu’elle va le faire, son foutu discours, qu’elle ne peut pas toujours penser à lui. Un nouveau verre de vin à la main, elle s’installe devant l’écran. Quand elle voit la fenêtre clignoter, Skype ne dort jamais, elle ne peut pas s’empêcher de s’empresser et de taper sur les touches à une vitesse effrénée. Elle a presque fait tomber son verre de vin au passage mais elle s’en moque. Elle s’en moque parce qu’il est là. Il est là et elle lui manque. Elle se demande s’il est là depuis longtemps, s’il n’est pas parti entre temps. Elle a si peur que son estomac son noue…

Jordan dit   

    Pardon, pardon, pardon ! Je ne quitterai plus jamais l’écran !
    Tu me manques plus encore… 
    Je ne sais pas… Mais tu sais… je… Non, rien, laisse tomber. Bien ta journée, mon ange ?


Elle a envie de dire qu’il lui manque constamment, qu’elle ne veut plus de quelques jours donnés, qu’elle voudrait toute une vie à ses côtés. Casey, elle veut qu’il fasse partie intégrante de son décor et pour toujours. Mais ce n’est pas possible, ce n’est pas possible parce qu’elle ment et que les choses seront toujours ce qu’elles sont. Séparés par tout un tas de choses, ils ne pourront s’aimer que comme deux amants que tout éloigne…

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
 
we are here, we’re all alone in our own universe. we are free, where everything’s allowed and love comes first. forever and ever together, we sail into infinity, we’re higher and higher and higher, we’re reaching for divinity.  


Dernière édition par Jordan Mallory le Ven 18 Avr 2014 - 20:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Casey Llewellyn


MessageSujet: Re: You've got a message   Jeu 17 Avr 2014 - 21:30

Son écran ne tarde pas à lui indiquer qu’il a une réponse. C’est rassurant. Elle est partie comme une voleuse la fois précédente. Il n’avait pas compris, mais ce n’est pas pour autant qu’il va lui en tenir rigueur. Il avait peut-être dit quelque chose qu’il ne fallait pas, ou alors elle n’avait tout simplement voulu le voir à ce moment-là, voilà tout. Elle s’excusait, paraissait évasive, et le jeune homme se rongea machinalement l’ongle du pouce comme s’il était soudainement soucieux. Oh certes, il ne devrait pas l’être car elle souhaitait plus que tout le voir, mais quelque chose allait de travers, et il ne savait comment véritablement l’interpréter. Pourtant, il se mit à taper frénétiquement sur son clavier, et il lui répondit.
 
Casey dit : C’est pas grave… C’était peut-être de ma faute ! De quoi ? Dis-moi ! Quelque chose ne va pas ?
Ma journée… éreintante, mais de trouver là ça me permet d’oublier tous mes soucis ! Je voudrais tellement qu’on vive au même endroit… Internet c’est bien, mais c’est pas suffisant. Si ça tenait qu’à moi, je sauterais dans le premier avion et je viendrais te rejoindre tout de suite.
Qu’as-tu fais toi ? Tu n’as rencontré personne qui me fasse de l’ombre ? 
 
Il craignait qu’elle rencontre un autre homme et qu’elle en tombe éperdument amoureuse. Tout le monde s’enticherait d’une telle femme, il n’y avait pas mieux. Alors Casey, il avait peur. Il évitait de le montrer par cette boutade, mais ça sous-entendait beaucoup de choses.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, and I'm wondering what you're dreaming, wondering if it's me you're seeing. Then I kiss your eyes and thank God we're together and I just wanna stay with you in this moment forever, forever and ever. I don't wanna close my eyes, I don't wanna fall asleep cause I'd miss you, baby, and I don't wanna miss a thing. 'Cause even when I dream of you, the sweetest dream would never do, I'd still miss you, baby, and I don't wanna miss a thing.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jordan Mallory


MessageSujet: Re: You've got a message   Ven 18 Avr 2014 - 20:34

Jordan, elle a un sourire qui nait machinalement sur ses lèvres. Il pourrait lui dire la plus grande des idioties qu’elle continuerait de sourire avec ses yeux amoureux. Casey, il a ce pouvoir sur elle. Celui de la faire rire aux éclats, même quand ça ne va pas. Celui de la rassurer même quand elle doute à chaque seconde. Celui de lui faire aimer la vie même si tout semble amer. Casey, son seul défaut c’est d’être absent, d’être loin, trop loin. Elle sait que ce n’est pas sa faute, elle sait que les choses mal faites et qu’elle n’a pas le droit de lui en vouloir. Mais ça fait mal, cette distance. Ça fait mal en mourir.

Jordan dit

    Ne sois pas bête, ça n’a rien à voir avec toi !

    C’est… Ce le problème, Casey. Internet, ça ne suffit pas. Si ça ne tenait qu’à toi… Mais au final, à qui ça tient si ce n’est nous ? Je… Tu me manques à crever, c’est tout. Alors parle-moi, raconte tout de cette journée, jusqu’au moindre détail.

    Personne n’a un plus beau sourire que toi  et puis j’étais trop occupé à rêvassé pour y faire attention. Je devais rédiger un discours mais… bon… tant pis !


Jordan, elle n’en peut plus de cette distance. De jour en jour, il lui semble c’est plus compliqué, moins facile à supporter. Elle dit que ça ne tient qu’à eux, mais elle se leurre. Elle n’est pas la femme qu’elle lui a décrite, peut-être qu’il serait déçu s’il savait. Peut-être qu’internet, c’est la meilleure des barrières. Elle pense chacun de ses mots, pourtant. Elle ne fait que rêver de lui au point que ça en devient insupportable et que sa concentration en pâtisse dangereusement. Mais l’amour ne peut pas être un problème, pas vrai ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
 
we are here, we’re all alone in our own universe. we are free, where everything’s allowed and love comes first. forever and ever together, we sail into infinity, we’re higher and higher and higher, we’re reaching for divinity.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Casey Llewellyn


MessageSujet: Re: You've got a message   Lun 21 Avr 2014 - 0:08

Il sait que ça peut ne tenir qu’à lui, Casey. Il sait aussi qu’il n’est pas si loin d’elle. Il n’est qu’à quelques heures d’avions. Mais Zara et Connor dans l’histoire ? Il en fait quoi ? Il ne les a jamais mentionnés à Jordan, pas même Caitlyn, et tout ça pourrait mettre un terme à leur histoire. Alors, il ne veut pas avancer trop vite, mais ça l’ennuie que la situation soit si compliquée et qu’il faille lui raconter des bobards pour qu’elle puisse perdurer. Elle lui manque, et il voudrait faire sa vie avec elle, mais il ne peut pas abandonner ses enfants. Malgré son jeune âge, il a toujours mis un point d’honneur à tenir ses responsabilités. Au fond, Casey est un garçon qui aurait mérité une vie meilleure, mais il s’est plié aux exigences des uns et des autres.

Casey dit : Je voudrais tellement qu’on se voie plus souvent, mais j’ai pas tant de congés que ça malheureusement…
Et si tu me rejoignais ici, que tu quittais ton pays pour venir vivre avec moi ?
Ma journée… Du travail, du travail et encore du travail !

Il bouge un tas de feuilles et essaye de trouver une idée pour lui raconter quelque chose.

Casey dit : On s’occupe d’une grosse société en ce moment. On essaye de mettre en place une stratégie pour que l’entreprise décolle mais c’est pas évident. Il n’y a pas beaucoup d’opportunités…
T’es tellement adorable…Le plus beau sourire c’est le tien. Un discours sur quoi ? Pour quelle occasion ?

Il essaye de meubler la conversation, et ne peut pas s’empêcher de penser au moment où Connor sera de retour à la maison et où il devra s’occuper de son garnement laissant de côté l’ordinateur. Il ne voulait pas la quitter, et il aurait souhaité l’avoir rencontrée bien avant.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, and I'm wondering what you're dreaming, wondering if it's me you're seeing. Then I kiss your eyes and thank God we're together and I just wanna stay with you in this moment forever, forever and ever. I don't wanna close my eyes, I don't wanna fall asleep cause I'd miss you, baby, and I don't wanna miss a thing. 'Cause even when I dream of you, the sweetest dream would never do, I'd still miss you, baby, and I don't wanna miss a thing.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jordan Mallory


MessageSujet: Re: You've got a message   Lun 21 Avr 2014 - 12:55

Les congés, c’est toujours le problème. Pour elle, pour lui. Ils ne parviennent jamais à tomber sur une date qui puisse véritablement leur correspondre à tous les deux et, à force, ça commence à devenir pénible. Jordan, ce n’est pourtant pas le genre de femme collante qui a un besoin d’attention constant. Elle est plus du genre à vivre sa vie comme elle l’entend, sans s’intéresser à l’avis des gens et leurs commentaires insignifiants. Mais depuis qu’il est entré dans sa vie, tout a un peu changé. Pour Casey, elle prendrait volontiers de son temps. Elle passerait le plus clair de ses journées à simplement le regarder, amoureuse de tout ce qu’il est et fascinée par ce sourire parfait qu’il arbore. Il lui dit de quitter son pays pour lui et, parfois, elle a envie de dire : allons-y, fonçons. Mais elle ne peut pas, Jordan. Son boulot, elle ne peut le faire que chez elle et elle n’est pas prête à chuter de tous les échelons qu’elle est parvenue à gravir. Mais lui, pourquoi il le quitte pas son pays ? Ce qu’il fait, ça peut se faire de partout, il pourrait facilement retrouver un travail dans le coin. Avec son influence, elle pourrait le faire entrer dans n’importe quelle boîte. Et puis, elle se souvient de Jonathan et ses traits se figent.

Jordan dit

    Je peux pas quitter mon pays, tu sais bien que je peux pas faire ce que je fais ailleurs… Mais toi, toi tu pourrais. Pourquoi tu viens pas me retrouver ?

    Tu dois être fatigué. Ils sont chiants tes clients ? Sinon, tu me le dis et j’irai leur casser les dents !

    Oh, c’est pas intéressant. C’est pour l’ouverture d’un centre de loisir pour les enfants à mobilité réduite… Mais c’est trop compliqué de trouver les mots.


Dans le fond, ce ne sont que des détails insignifiants qui construisent leur vie et elle ne sait pas à quoi ça sert de parler de tout ça. Ce ne sont que des détails futiles, des détails qu’ils pourraient davantage comprendre s’ils partageaient une vraie vie, cette vie qui lui manque à Jordan. Parler de son travail, c’est la seule chose qui réelle, la seule chose qu’elle n’invente pas : ce serait trop compliqué une vie à ce point là.

Jordan dit

    Je voudrais voir ton sourire, il me manque lui aussi…


Qu’elle se sent obligé de lui envoyer, parce que quand elle ferme les yeux, elle le voit mais ça ne suffit pas.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
 
we are here, we’re all alone in our own universe. we are free, where everything’s allowed and love comes first. forever and ever together, we sail into infinity, we’re higher and higher and higher, we’re reaching for divinity.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Casey Llewellyn


MessageSujet: Re: You've got a message   Jeu 1 Mai 2014 - 0:47

Casey dit :
Pourquoi tu ne pourrais pas ? Je suis sûr que tu ferais bouger les choses dans mon pays ! T’es brillante ! Je sais pas… C’est bête à dire, mais je suis attaché à mon pays, mes racines. Je sais que c’est stupide…

Casey a merdé. Il le sait. Il ne sait pas comment se dépatouiller de cette situation délicate, et il ne peut pas quitter l’écran comme elle a pu le faire, car la discussion reviendra forcément sur le tapis. Il essaye de réfléchir, autant qu’il le peut mais il sait que sa défense est trop bancale, alors il finit par taper tout autre chose.

Casey dit :
C’est vrai que… je pourrais venir dans ton pays. Si c’est ce que tu veux, alors je le ferais. Je suis prêt à tout pour toi, Jordan. J’ai jamais ressenti ça, je t’aime et plus encore, et je veux plus qu’on soit séparés.

Il en a oublié sa famille, ses enfants, dont son garnement qui est quelque part pas loin. Mais il ne peut pas passer sa vie avec une femme qu’il n’aime pas, tandis qu’il en existe une autre qui le rend heureux et qui lui montre ce que c’est de vivre. Il écrit encore et toujours sans même qu’il ait besoin de les inciter à taper sur le clavier, ses doigts se mettent en marche.

Casey dit :
T’en fais pas pour le travail, les clients sont très agréables, mais les dossiers assez lourds. Mais la semaine prochaine, ça devrait être bouclé ! Mais oui je suis un peu fatigué…
Qu’est-ce que tu voudrais dire vraiment ? Tu peux dire au combien il est important d’implanter ce genre de centres dans les villes, car ça permet à des enfants d’avoir accès à de nombreuses activités et à s’épanouir, qu’ils doivent avoir accès aux mêmes choses que les autres ?



Casey s’intéresse à tant de choses, que ça lui parait naturel de lui donner un coup de main. Toujours le sourire béat devant l’écran, il s’amuse finalement du dernier message reçu.

Casey dit :
Que mon sourire ? Moi c’est toi que je veux voir, et que je veux à mes côtés, maintenant.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, and I'm wondering what you're dreaming, wondering if it's me you're seeing. Then I kiss your eyes and thank God we're together and I just wanna stay with you in this moment forever, forever and ever. I don't wanna close my eyes, I don't wanna fall asleep cause I'd miss you, baby, and I don't wanna miss a thing. 'Cause even when I dream of you, the sweetest dream would never do, I'd still miss you, baby, and I don't wanna miss a thing.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jordan Mallory


MessageSujet: Re: You've got a message   Jeu 1 Mai 2014 - 21:33

Sa bouche dessine une grimace incertaine. Les mots ne lui plaisent pas. Elle comprend qu’il puisse être attaché à son pays tout comme elle peut l’être mais… Et eux, dans tout ça ? Où sont-ils ? Parfois, Jordan, elle a l’impression qu’il n’y aura jamais de solution et qu’ils seront condamnés à vivre chacun de leur côté. Mais sa grimace, elle s’efface vite quand il se rétracte, quand il dit qu’il est prêt à le faire si c’est ce qu’elle veut. Son cœur se met à cogner tel un fou quand Casey parle de cet amour si particulier qu’elle a pour elle. Il a beau être loin, à cet instant, y a un peu de bonheur au fond de son cœur.

Jordan dit
    Pareil pour moi.
    C’est pourquoi je peux pas te demander de quitter tout ça pour moi…
    J’aimerais vraiment que tu sois là, pourtant. Tu ne peux même pas imaginer à quel point.


Elle dit « pareil pour moi » parce que c’est plus facile. Elle dit « pareil pour moi » parce que ça ne lui donne pas l’impression d’être trop accrochée. Et pourtant. Elle n’imagine plus sa vie sans lui, toute son existence ne tourne plus qu’autour de Casey. Le reste ? Elle ne sait même plus ce que c’est, ni même à quoi ça sert. Elle l’aime, à chaque seconde, et ça parasite ses pensées.

Jordan dit
    Faut te reposer, mon adoré.
    C’est un peu l’idée de base, oui. C’est juste que je suis pas concentrée à cause de toi. Toutes mes pensées sont pour toi et même les enfants m’intéressent plus assez.
    C’est triste un peu, non ?


Elle a un sourire qui se dessine sur ses lèvres. Les plaisanteries Casey, elles font toujours mouche avec elle. C’est comme si il savait très exactement ou toucher pour l’amuser. Mais ça ne l’est pas assez pour lui faire oublier qu’il est loin et que ce manque ne sera pas forcément comblé.

Jordan dit
    Tu sais bien que c’est tout qui me manque, mais les mots sont pas assez forts…
    Ça me fait mal quand tu dis ça…


Ça fait tellement mal, Casey. Quand tu parles de cet instant présent qui ne sera jamais comblé de ta présence. Quand il y a de chez toi à chez moi des horaires si décalées que je vis la nuit et dors le jour. Quand je te mens sur tout ce qui constitue mon existence juste pour vivre ce bonheur par procuration.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
 
we are here, we’re all alone in our own universe. we are free, where everything’s allowed and love comes first. forever and ever together, we sail into infinity, we’re higher and higher and higher, we’re reaching for divinity.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Casey Llewellyn


MessageSujet: Re: You've got a message   Ven 2 Mai 2014 - 1:55

Jordan elle est d’ordinaire plus démonstrative. Il a l’impression que quelque chose la tracasse. Il ne sait pas si c’est lui, mais la barrière de l’écran le gêne définitivement. Il voudrait pouvoir l’avoir à ses côtés et discuter sérieusement de leur avenir commun, même si ça passe par la révélation de vérités dissimulées. Le souci, c’est qu’au moment où il ferait tomber le masque, il se pourrait qu’elle le quitte, trop déçue de celui qu’il est réellement, et il n’est pas prêt à cette éventualité. Alors bien sûr c’est facile de continuer une relation à distance, même si ça a aussi des inconvénients.

Casey dit :
Je te laisse le choix. Si tu me demandes de venir te rejoindre, je le ferais. Je ne veux pas le regretter toute ma vie, parce qu’il se peut que tu rencontres quelqu’un un jour, quelqu’un qui soit plus près et qui te rende plus heureuse, et tu finirais par l’épouser, et je ne veux pas m’imaginer ce jour, parce que je veux être le chanceux qui partagera ta vie.

Il a l’impression qu’il est bien plus emballé qu’elle. Et au fond, il ne sait même pas pourquoi il se jette ainsi corps et âme dans une chose qu’elle ne veut peut-être même pas. Et puis, comment ferait-il si elle lui demandait de se pointer dans son pays ? Abandonnerait-il Zara et Connor ? Les laisserait-il à leur mère ? Et puis, que ferait-il une fois dans son pays ? Il n’allait tout de même pas jouer les pêcheurs là-bas ! Trop de questions se bousculaient dans son esprit, et il les chassa en allant sur internet, faisant une recherche sur les formations courtes. Mais déjà la fenêtre Skype reclignote, et il se remet immédiatement dessus.

Casey dit :
Je suis désolé…Je peux te laisser travailler si tu préfères…
 
Il se pince les lèvres, un peu surpris. Il s’est vexé même. Il ne veut pourtant pas le lui montrer. Elle n’est pas obligée de lui parler si elle n’en a pas envie. Il regrette de la déranger et il souhaiterait presque que Jake et Connor reviennent pour passer une soirée entre hommes. Et puis là encore, les mots qui se posent sur l’écran, ils le laissent pantois. Il la contrarie. Il ne sait pas pourquoi, mais elle n’agit pas comme d’habitude, et il lui semble qu’elle n’encaisse pas ses envies de la retrouver de la même façon que d’habitude. Alors il tape vite des mots sur son clavier, une question toute simple mais qui peut prendre tout son sens.

Casey dit :
Quelque chose ne va pas ? J’ai l’impression d’avoir dit quelque chose de mal…

Il n’a pas eu l’impression d’être désagréable, ni même de faire quelque chose de travers, sauf peut-être de l’aimer alors qu’il est en couple depuis de si longues années, et qu’il est le père de deux enfants. Il est aussi un pauvre marin-pêcheur, et loin d’être un experts en chiffres comme il le laisse si bien croire, mais Jordan, aurait-elle était conquise s’il lui avait dit toute la vérité, rien que la vérité ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, and I'm wondering what you're dreaming, wondering if it's me you're seeing. Then I kiss your eyes and thank God we're together and I just wanna stay with you in this moment forever, forever and ever. I don't wanna close my eyes, I don't wanna fall asleep cause I'd miss you, baby, and I don't wanna miss a thing. 'Cause even when I dream of you, the sweetest dream would never do, I'd still miss you, baby, and I don't wanna miss a thing.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jordan Mallory


MessageSujet: Re: You've got a message   Ven 2 Mai 2014 - 13:17

Elle se mord la lèvre, à la fois heureuse et perdue. Ce qu’il dit, ça la rassure autant que ça lui fait peur. Jordan, elle se demande ce que serait leur relation s’il n’y avait pas cette distance. Et si c’est ce qui rendait leur amour si beau, si unique à leurs yeux ? Elle n’imagine plus sa vie sans lui, mais elle ne parvient pas non plus à se figurer une vie à ses côtés. C’est étrange, à la fois effrayant et merveilleux. Elle a envie de lui dire de foncer, de ne plus attendre, de prendre le premier vol, sans bagage s’il le faut. Elle a envie de lui hurler de venir la serrer dans ses bras et ne plus jamais sans aller. Mais si ça gâchait tout ?

Jordan dit
    Ça n’arrivera pas, tu sais ? Je connais personne comme toi et y a jamais personne qui m’a apporté autant de bonheur que toi, peu importe que tu sois loin ou pas. Tu me crois, j’espère ? Mais je peux pas te dire de tout abandonner pour moi. Si tu viens ici et que tu détestes, tu vas m’en vouloir et tout ça n’aura servi à rien parce que tu ne m’aimeras plus et voudras repartir… J’ai trop peur d’essayer.

La peur, elle lui barre le ventre jour après jour. Cette peur de le perdre, de ne pas savoir ce qu’il vit et d’être incertaine sur leur futur partagé. Cette peur aussi qu’il découvre la vérité, qu’il voit en elle la façade qu’elle se plaît cacher. Que dirait-il s’il voyait la Jordan Mallory de tous les jours, celle qui marche sur des têtes pour briller, exceller ? Celle qui prétend être fiancée pour dorer son image, pour vendre ce concept qu’elle n’est pas et ne sera jamais. Pourtant, tout ça, à côté de ce qu’elle ressent pour Casey : ça n’existe plus, ça n’a plus la même importance. Parfois, elle se surprend même à penser qu’elle pourrait tout abandonner…

Jordan dit
    Oh, mais non ! C’est pas du tout ce que je dis. Au contraire. Je pense à toi tout le temps et c’est la plus belle chose qui me soit arrivée depuis des années. J’ai jamais autant souri que depuis que je te connais. Tu deviens plus important que le travail, parfois, c’est tout…

Elle essaye de le rassurer mais elle n’est pas certaine qu’il comprend véritablement ce qu’elle essaye de dire. Elle est désolée qu’il ne puisse pas voir le sourire béat qui étreint ses lèvres en tapant sur le clavier, il pourrait comprendre sans se tromper, il pourrait voir à quel point ce n’est pas un reproche mais un constat. Mais c’est vrai qu’elle n’est pas trop dans son assiette, même si il n’y est pour rien et que tout ce qu’il dit lui réchauffe le cœur.

Jordan dit
    Non, c’est pas ça… C’est juste que j’ai l’impression que ça fait des années qu’on ne s’est pas vu et tu me manques. Tellement, tellement, tellement. Je voudrais pouvoir claquer des doigts pour te rejoindre mais c’est pas possible et ça me tue…

Elle se sert un nouveau verre de vin pour noyer cette tristesse qui la ronge, pour oublier qu’il ne sera pas là dans la seconde, ni même dans les jours qui viennent. Qu’elle sera toujours toute seule, simplement face à cet écran qui ne peut pas l’enlacer, juste lui souffler des mots qu’elle peut croire ou ignorer, mais qui ne la laisse jamais indifférente…

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
 
we are here, we’re all alone in our own universe. we are free, where everything’s allowed and love comes first. forever and ever together, we sail into infinity, we’re higher and higher and higher, we’re reaching for divinity.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Casey Llewellyn


MessageSujet: Re: You've got a message   Sam 3 Mai 2014 - 1:36

Et si en la rejoignant il s’apercevait que l’attrait qu’il avait eu pour elle s’estompait ? Et s’il n’était heureux que parce que ça m’était du piment dans sa vie ? Il y avait tant de questions qu’il se posait. Tant de questions dont il ne voulait pas connaitre la réponse, de crainte que son présent devienne indécent. Il disait être prêt à la suivre partout, mais financièrement, il était déjà dans le rouge et faisait des heures supplémentaires de dur labeur pour ne pas couler. Et que dirait-elle si elle apprenait qu’il était fauché ? Que dirait-elle quand elle constaterait que le Casey propre comme un sous-neuf qu’elle connaissait n’est qu’un leurre, un appât, tandis que le vrai empeste le poisson du matin au soir ? Il ne sait pas, et quand il lit ce qu’elle a à dire, finalement il se dit qu’ils sont dans une impasse.

Casey dit :
Alors on est condamnés à vivre ainsi ? Je ne doute pas de tes sentiments, bien au contraire, je sais que c’est sincère, mais on dit souvent loin des yeux, loin du cœur. T’as pas peur que ça s’essouffle en vivant ainsi ? Notre situation elle est vraiment pas simple à gérer…

Pourtant, il n’échangerait aucun des moments passés avec elle. Parce que c’était le bonheur entier que d’être à ses côtés. Il l’aimait d’un amour profond, de ceux qu’on ne rencontre qu’une fois dans sa vie, et quelque part, il se disait que si elle n’accepte pas la personne qu’il est réellement, malgré les mensonges, alors c’est que ce n’était pas la bonne personne. Mais il veut croire que Jordan, elle l’est. Casey, il a mal interprété ses propos, si bien qu’elle rectifie immédiatement le quiproquo, et il sait bien qu’elle ne lui ment pas.

Casey dit :
C’est vrai ? Tu le penses ? Mon amour si tu savais comme j’aurais envie de le figer ton sourire, il est tellement beau. Je contemple souvent tes photos, et je parle souvent de toi à mon meilleur ami… Il dit que tu es belle.


Il ne sait pas pourquoi il parle de Jake, peut-être pour rendre la chose plus tangible. Souvent Jake lui dit de changer de disque, qu’il ne parle que de Jordan. Mais il sait bien qu’il ne lui en tient pas rigueur, il doit juste jalouser de le voir s’épanouir et pas lui. La nouvelle salve de mots qui se répand sur son écran, elle est belle, mais elle ne le rassure pas. Elle est triste et ça le contrarie. Il a l’impression qu’il y a autre chose derrière tout ça, et il a peur.


Casey  dit :
C’est vrai ce mensonge, princesse ? Ou est-ce que tu dis ça pour cacher autre chose ? Tu peux tout me dire tu sais ! Je suis là pour ça aussi. Quelle heure il est chez toi ?


C’est à ce moment que déboule en criant et courant dans la maison, Connor, qui vient de rentrer avec Jake qui lui a des paquets plein les bras. Il ne souhaite pas quitter la conversation, pas tout de suite. Il a trop besoin de lui parler. Alors il ne bouge pas de la pièce, Jake devrait comprendre.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, and I'm wondering what you're dreaming, wondering if it's me you're seeing. Then I kiss your eyes and thank God we're together and I just wanna stay with you in this moment forever, forever and ever. I don't wanna close my eyes, I don't wanna fall asleep cause I'd miss you, baby, and I don't wanna miss a thing. 'Cause even when I dream of you, the sweetest dream would never do, I'd still miss you, baby, and I don't wanna miss a thing.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jordan Mallory


MessageSujet: Re: You've got a message   Sam 3 Mai 2014 - 10:29

Elle pousse un soupir en lisant les mots de Casey. Elle ne sait pas s’ils sont condamnés à vivre ici, loin de l’autre, mais il y a trop d’inconnue à prendre en considération pour un voyage de ce genre. Jordan, elle a pas la force de lui dire que ce qu’il va trouver, c’est un joli mensonge. Qu’elle n’est pas exactement ce qu’elle prétend être. Elle craint qu’il ne l’aime plus, qu’il déteste même. Elle veut croire que Casey est le bon, celui qui un jour lui donnera de beaux enfants à la tête blondes et aux grandes billes bleues mais elle n’en sait rien. Elle ne sait pas comment amener les choses. Elle a aussi peur qu’en restant coincé chacun chez eux, un ordinateur pour seul moyen de communication, ça suffise plus ou bout d’un moment. Un jour, y aura une fille plus belle et plus intéressante qui pourra le prendre dans ses bras et ça changera tout…

Jordan dit
    J’ai peur de tout, Casey. Je me réveille chaque matin en me demandant si, en allant travailler, tu vas pas voir une fille plus belle, plus intelligente, plus intéressante et que tu vas te mettre à l’aimer plus que moi. Je passe le plus clair de mes après-midi à me dire que peut-être tu penses pas à moi parce que je peux pas être là et… J’ai peur aussi de te paraître trop accrochée, trop collante malgré la distance. J’ai peur que tu décides de ne plus m’aimer parce que la distance c’est impossible et j’ai encore plus peur de te dire de venir, peur que tu sois déçu de l’envers du décor… Je sais pas si y a une solution à tout ça. J’aime croire que oui, mais… J’ai qu’une certitude : celle de t’aimer quoi qu’il arrive.
Elle rit en voyant ce qu’il dit. Parce que Jordan, elle aime savoir qu’il la trouve belle. L’avis des autres, ça ne compte pas mais les siens, oui. Elle se dit qu’elle compte vraiment s’il parle d’elle, elle se dit qu’elle, elle n’ose pas le faire. Elle a pas vraiment d’amis, faut l’avouer. Mais elle sait que ce qu’elle aurait à dire, c’est bien plus beau que un coucher de soleil.


Jordan dit
    Tu devrais arrêter, tu vas voir tous mes défauts. Puis c’est toi qu’est beau, je suis sûre que tu fais fondre n’importe qui… Je suis jalouse.
    Mais tu devrais laisser ton meilleur ami tranquille, il doit déjà me détester sans me connaître !
Elle n’a pas envie d’être assimilée à cette conversation qui revient tout le temps et dont tout le monde se fout. Mais ça l’a fait sourire un peu quand même, juste un peu.

Jordan dit
    Minuit bien entamé, je crois. Je sais pas. Le temps n’a pas d’importance quand tu es là. ♥
    Non, y a rien d’autre mon amour, t’en fais pas. Pourquoi tu crois ça ?
    Toi, ça va, dis ? J’ai l’impression que tu prends tout ce que je dis de travers… Qu’est-ce qui te tracasse ?
Dans le fond, elle regarde pas l’heure qu’indique l’écran. Elle ne veut pas savoir, le temps c’est une réalité qu’elle préfère snober. Y a rien de plus important que Casey à cet instant, pour une fois qu’elle peut en profiter, elle n’a pas envie d’aller se coucher. En plus, il y a quelque chose qui la chagrine. Il semble tout interpréter de la pire des façons et elle a peur que quelque chose n’aille pas très bien pour lui. Elle s’inquiète en fixant l’écran dans l’attente, les yeux fixés sur ce crayon qui doit à tout prix bouger…

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
 
we are here, we’re all alone in our own universe. we are free, where everything’s allowed and love comes first. forever and ever together, we sail into infinity, we’re higher and higher and higher, we’re reaching for divinity.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Casey Llewellyn


MessageSujet: Re: You've got a message   Dim 13 Juil 2014 - 1:18

Jordan et Casey devraient vivre d’amour et d’eau fraiche, au lieu de ça aucun des deux n’ose franchir le pas et demander à l’autre de venir le rejoindre. D’un autre côté, leur situation n’est pas réellement stable. Elle ne sait pas qu’il est marié, qu’il est père de deux magnifiques enfants, et qu’il lui ment depuis le début. Mais en même temps, il est certain que les moments passés avec elle sont eux, bien vrais. Ils sont entiers, et même s’il joue un rôle, il ne feint pas l’amour qu’il éprouve pour elle, et c’est ça le plus important non ? Mais il se pose la question de savoir ce qu’elle penserait de lui s’il lui avait dit qu’il avait au moins des enfants. Marié c’était autre chose, un mariage ça vole en éclats et se transforme en divorce aussi rapidement que ce qu’il s’est mis en place, mais les enfants, il ne peut les renier. Ils sont sa fierté. Mais il craint qu’à cause de sa vie, Jordan finisse par lui échapper. Et ce qui est rassurant c’est qu’elle semble penser la même chose de son côté. Elle craint qu’il ne l’a quitte, et il préfère mettre les choses au clair directement.

Casey dit :
Je ne risque pas de t’abandonner pour une autre mon ange. Je ne pense qu’à toi, tout le temps, à n’importe quel moment de la journée, et je ne souhaite qu’une chose, te retrouver après les longs mois d’attente. Je m’en fous des autres, je ne veux que toi, parce qu’avec toi, je me sens exister, je suis vivant. Je t’aime et je veux pas que tu en doutes !

Pour lui, Jordan est un ange tombé du ciel, une aubaine dans sa vie morose, la personne qui lui manquait pour illuminer ses journées, donner un sens à sa vie. Il rit à ses écrits. Elle est toujours surprenante, Jordan. Les gens se retournent toujours sur son passage quand elle est avec lui, parce qu’elle est lumineuse. Tout homme se damnerait pour avoir la chance de marcher à ses côtés.

Casey dit :
Tu dis n’importe quoi ! T’es plus belle qu’un ciel entier parsemé d’étoiles. T’en fais pas pour lui, c’est un garçon un peu rustre mais il ne mord pas, et puis si j’étais pas là pour lui faire la conversation il finirait vieux garçon !

Il est à peu près sûr que Jake tomberait sous le charme de Jordan. Si bien qu’il n’a pas plus envie que ça de lui présenter, car il craint qu’elle s’amourache du véritable expert-comptable, même si son meilleur ami est du genre coureur de jupons et non à la recherche d’une relation stable, on en sait jamais. Il sait qu’il n’aurait jamais dû mentir et s’inventer une vie, mais il avait eu peur qu’elle lui échappe. Cette peur, elle grandit inlassablement, parce qu’il voudrait lui dire la vérité, mais il ne parvient pas à se préparer à l’éventualité qu’elle ne supporte pas le mensonge. Il soupire, il ne sait pas quoi dire pour justifier ses inquiétudes. Alors il tape sans réfléchir :

Casey dit :
Non, j’ai juste l’impression que tu es triste à cause de moi… Et puis je sais pas, moi j’ai envie de plus que ce que l’on a, et j’ai peur qu’on finisse par comprendre que ce n’est pas vraiment possible. Parce que ça serait bouleverser deux quotidiens à l’autre bout du monde, et je sais pas si on est prêts tous les deux. Je me trompe peut-être…

Il prit Connor sur ses genoux, et l’embrassa sur la tempe, tandis que le gamin s’égosillait pour lui raconter ce qu’il avait fait. Il regarda l’écran un instant, et reporta l’attention sur son fils, pour ne pas se contrarier un peu plus.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, and I'm wondering what you're dreaming, wondering if it's me you're seeing. Then I kiss your eyes and thank God we're together and I just wanna stay with you in this moment forever, forever and ever. I don't wanna close my eyes, I don't wanna fall asleep cause I'd miss you, baby, and I don't wanna miss a thing. 'Cause even when I dream of you, the sweetest dream would never do, I'd still miss you, baby, and I don't wanna miss a thing.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jordan Mallory


MessageSujet: Re: You've got a message   Dim 27 Juil 2014 - 15:59

Le visage de Jordan se maquille d’un sourire. Un peu triste, certes, mais ravi malgré tout. Parce qu’il est bon de lire ces mots. Bon de voir que la distance ne l’éloigne pas. Bon de savoir qu’il continue de l’aimer plus que tout, encore et encore. Mais il ne peut pas effacer tous ses doutes. Ce qu’elle ressent, cela ne va pas disparaître en une fraction de secondes. Comment ne pas se sentir seule, triste et perdue lorsque celui que l’on aime est à des milliers de kilomètres ? Parfois, Jordan, elle aimerait faire le grand pas. Elle aimerait repartir de zéro, tout recommencer, un monde dans lequel il n’existe pas. Parce que ce serait plus simple, moins douloureux. Puis, elle réalise. Qu’elle ne veut pas d’un monde sans lui mais d’un monde avec lui. Et c’est toute la différence. Si ça ne tenait qu’à elle, elle mettrait tout de côté, elle dirait la vérité et vivrait de cet amour si particulier qui les unit. Mais elle a trop peur de le décevoir, trop peur de tout gâcher donc… Elle continuera d’angoisser.

Jordan dit :
    D’accord… Mais je voudrais juste que ce soit possible alors. Je veux dire. De s’aimer de vive voix, de s’aimer à se toucher, de s’aimer jusqu’à vivre ensemble, je… Je t’aime plus que tout, tu le sais. Mais il n’empêche qu’on ne peut jamais savoir ce qu’il se passe de l’autre côté du monde.
Un rouge flamboyant vient maquiller ses joues sous l’effet du compliment énoncé par celui qu’elle aime. Elle ne peut toutefois s’empêcher de tiquer sur les mots qu’à taper Casey. Son ami semble une bien mauvaise fréquentation s’il ramène sans arrêt une tonne de filles à son bras. Et si, un jour, l’une d’entre elles parvenaient à charmer celui qui fait battre son cœur ? Jordan se mord la lèvre inférieure en tapant sur le clavier, se tortillant distraitement sur sa chaise de bureau.

Jordan dit :
    Oh. Mais. Stop, arrête ce tas de compliments, j’en ai trop chaud aux joues.
    Pourquoi vieux garçon ? Il court toutes les filles ? Je. J’espère que tu ne traines pas trop avec lui dans ce cas. Je. Désolée mais ça me rend folle de jalousie, voilà !
Cette fois, c’est la colère qui vient habiter Jordan. En lisant la première fois, elle se dit qu’elle a mal compris, qu’il n’a pas voulu dire ce qu’elle pense avoir compris. Alors, elle relit. Mais le sentiment est le même et la sensation toujours aussi désagréable. Son ventre se tort douloureusement, ses yeux s’humidifient et elle ne sait juste pas comment lui faire comprendre que, cette fois, elle est blessée. Ce n’est pas possible ? Quand on veut, on peut. Peut-être qu’il ne le veut pas assez. Droite comme un I, dans sa posture, Jordan pince les lèvres tout en se mettant à écrire sur son clavier.

Jordan dit :
    Je ne sais pas. Peut-être. Tu as surement raison, oui. A quoi bon rêver de mieux si c’est pour faire pire ? On est tellement heureux là, chacun dans notre coin. Mais ouais. D’accord.

Pendant un long moment, elle refuse d’appuyer sur la touche d’envoi et, finalement, elle le fait avec une férocité mal digéré. Elle se lève de sa chaise pour aller remplir son verre de vin, oui, cette fois, elle a bien besoin de ça pour faire passer la pilule.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
 
we are here, we’re all alone in our own universe. we are free, where everything’s allowed and love comes first. forever and ever together, we sail into infinity, we’re higher and higher and higher, we’re reaching for divinity.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Casey Llewellyn


MessageSujet: Re: You've got a message   Jeu 4 Fév 2016 - 18:30

Elle touche dans le mille sans le vouloir, Jordan. Parce qu’évidemment, on ne sait pas ce qu’il se passe de l’autre côté du monde. Elle l’idéalise. Elle n’a aucune idée de l’homme qu’il est. Elle croit qu’il est cet expert-comptable brillant qui vit dans un appartement luxueux, mais Casey n’est rien de tout ça. Il a tout emprunté à son ami. Casey, c’est le pêcheur qui sent la poiscaille comme le dit justement son fils ; c’est l’homme qui a épousé une femme parce qu’il l’avait mise en cloque, c’est l’homme qui vit avec elle par culpabilité alors qu’il n’a pas de sentiments. Avec Jordan, il est bien différent, en fait, il ne prétend plus. Si on omet ses mensonges, avec la jeune Mallory, il est enfin lui-même. Cette phrase le met pourtant mal à l’aise. A-t-elle deviné quelque chose ? Il culpabilise Casey, parce qu’il ne veut pas lui faire du mal, il ne veut plus lui mentir, et face à son écran, il hésite.

Casey dit : J’aimerais aussi que ce soit possible, mais quelle serait la meilleure option ? Toi qui viens ici, ou moi qui te rejoins ? La situation est complexe mais je ne veux pas te perdre, c’est tout ce que je sais.

Ils s’aiment. C’est tout ce qui compte pas vrai ? Ils s’aiment tant qu’il a presque l’impression qu’elle lit en lui et qu’elle n’a pas besoin de le voir pour le comprendre. Elle le comprendra toujours plus que Caitlyn, qui est aveugle au possible. Jordan, elle est adorable à ses yeux, même quand elle lui avoue être jalouse. Toutes les femmes autour de lui, il ne leur accorde aucun regard, sauf celle avec qui il est contraint de partager ses nuits, mais avec qui plus rien ne s’est passé depuis de nombreux mois, voire presque des années.

Casey dit : Aucun compliment n’est assez fort pour toi. Ne t’en fais pas mon ange, je ne traine avec lui que lorsqu’il est seul. Je ne suis pas comme lui. Et puis, je t’ai toi, c’est tout ce qui compte. Les autres, je m’en fiche. Tu n’as rien à craindre. Je ne veux que toi.

Il a l’impression de se répéter un peu, mais il n’en a que faire. Elle mérite qu’il persiste à la combler. Pour autant, Casey se met à douter, parce qu’il ne sait pas comment lui dire la vérité. Son fils sur ses genoux l’accable, et il voudrait pouvoir aborder le sujet sans qu’elle ne le prenne mal. C’est tellement difficile qu’il préfère battre en retraite et tenter de mettre de la distance. Sauf que ça lui fait trop mal. Il l’a vexée. Il le voit aux mots qu’elle utilise. Ca le trouble. Il ne sait pas quoi répondre. Frustré, il finit par se jeter à l’eau.

Casey dit : Ne le prends pas comme ça… Je… Je veux juste pas que tu sois déçue.
Jordan, je… je t’ai pas tout dit. Mais je me sens juste trop con.




_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, and I'm wondering what you're dreaming, wondering if it's me you're seeing. Then I kiss your eyes and thank God we're together and I just wanna stay with you in this moment forever, forever and ever. I don't wanna close my eyes, I don't wanna fall asleep cause I'd miss you, baby, and I don't wanna miss a thing. 'Cause even when I dream of you, the sweetest dream would never do, I'd still miss you, baby, and I don't wanna miss a thing.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You've got a message   

Revenir en haut Aller en bas
 

You've got a message

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: jordan&casey-